Accueil / Fuck The Poor, choquer pour mieux sensibiliser ?

Fuck The Poor, choquer pour mieux sensibiliser ?

Vous avez peut-être déjà vu la vidéo de The Pilion Trust « Fuck The Poor » ? Circulant sur la toile depuis bientôt deux semaines, la vidéo a déjà atteint les 3 millions de vue sur Youtube. Face à une baseline choc, les Londoniens ne sont pas restés de marbre. Retour sur une opération de Street Marketing™ engagée de haute volée.

The Pilion Trust est une association Anglaise qui a pour but de venir en aide aux plus vulnérables et aux plus démunis. Mais récolter des fonds n’est pas une tâche si facile à l’heure actuelle. Face à ce triste constat, l’association a fait appel à l’agence Publicis afin de mettre en place une action de Street Marketing™ choc, qui ne manquera pas de nous faire réagir.

«Fuck The Poor» pouvait-on entendre dans les rues de la capitale britannique. Armé d’une pancarte arborant cette fameuse baseline, l’homme sandwich se baladait ainsi en scandant ce message pour le moins controversé. Les réactions n’ont pas manqué, et plusieurs personnes se sont indignées de l’attitude désinvolte du jeune homme. « Vous devriez penser à un meilleur moyen de les sortir de là ! », «L’homme qui est là-bas a froid, vous devriez plutôt aller lui donner une couverture ! », « C’est une blague ?», « Vous restez débout ici comme un idiot ! », « Vous ne pensez pas que vous allez un peu trop loin ? ». Un policier s’est même manifesté « Ce que vous faite est offensant ». Quelques minutes plus tard, le même personnage avait troqué son accoutrement pour une version beaucoup plus conventionnelle « Help The Poor », retombant cette fois dans l’indifférence.

Cette opération de Street Marketing™ a réveillé quelques consciences. En attirant notre attention, elle nous invite à ouvrir les yeux et voir les actions caritatives différemment. Mais faut-il nécessairement choquer pour provoquer une telle prise de conscience ? C’est en tout cas un parti pris qui nous prouve encore une fois son succès.