Accueil / Rencontre avec Jean Saucet

Rencontre avec Jean Saucet

StreetAndMarketing vous propose sa deuxième interview avec un grand homme du monde du marketing.

Nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec Jean Saucet surnommé « El Padre » ou le gestionnaire chez LCA Laboratoire de Conseil et formation en innovation et marketing.

Diplômé de l’ICG, Jean Saucet a été directeur de production Europe de Lancaster, directeur commercial du Groupe. Avec 40 ans d’expérience dans le monde du Luxe, notamment les cosmétiques, parfums et accessoires, il est désormais consultant et professeur en grandes écoles.

StreetAndMarketing : Qu’avez-vous en perspective ?
Jean Saucet : J’essaie de définir le monde du luxe de demain, particulièrement dans le domaine du marketing et de l’innovation.

S&M : Y a-t-il une opération marketing qui vous a le plus marquée au cours de ces dernières années ?
J.S : Oui : le sapin de Noël du complexe commercial Rockefeller Center à New York qui attire les clients à aller visiter ce centre commercial. Dans la même optique, je pense également à la maison Swarovski qui célèbre la période de Noël à Megève au travers de son magnifique sapin avec ses collections d’ornements cristallisés de milliers d’étoiles.

S&M : Luxe et Marketing, en 5 mots qu’en pensez-vous ?
J.S : Fade et cru, aristocratique, peu communiquant, un marketing de « papa » et ancestral.
Bref, il n’y a pas de marketing du luxe.

S&M : Votre opinion sur le Street Marketing en 5 mots?
J.S : Economique, (peut être) génial, peut faire du buzz, trop avant-gardiste et pas assez ouvert.

S&M : Le Street Marketing représente aujourd’hui un enjeu pour les entreprises, à quand le mariage luxe et Street Marketing ?
J.S : Le monde du luxe peut gagner dans ces nouvelles stratégies financières grâce à l’utilisation judicieuse du street marketing, car c’est une approche moins coûteuse et adaptée pour faire vivre l’expérience d’une marque aux consommateurs lors de leurs déplacements urbains.

S&M : Auriez-vous une idée d’opération Street Marketing dans le monde du luxe ?
J.S : Pourquoi pas un défilé de souliers sans propriétaire à l’avenue Montaigne?

S&M : Merci d’avoir répondu à nos questions Mr Saucet.

Opération de street marketing avec ce Sapin de Noël Swarovki à Megève