Accueil / Quand les taxis adoptent le Stealth Marketing

Quand les taxis adoptent le Stealth Marketing

Il y a quelques jours, commençaient les campagnes municipales en Espagne. A cette occasion, tous les médias ont envahi les rues de supports à l’effigie des candidats, visant à faire leur propagande.

Mais une candidate aspirante à la mairie de Madrid ne l’a pas entendu de cette oreille et a souhaité utiliser un moyen jusqu’à lors ignoré dans le domaine de la politique espagnole. Cristina CIFUENTES (Parti Populaire) a décidé de démarcher plus de 400 taxis de la capitale afin que ces derniers collaborent par la suite avec elle.

Taxi1

En échange d’un chèque de 50€ ainsi que d’une carte d’électeur, les chauffeurs de taxi ont eu la mission suivante: véhiculer une image positive de la candidate auprès de leurs clients, sans que ces derniers ne sachent qu’ils ont été payés pour cela. Cette mission est alors appelée par le Parti « Véhicule électoral ». Elle a eu lieu précisément le Vendredi 8 Mai à Madrid.

Des partisans du Parti Populaire de Madrid ont déclaré à l’agence de presse espagnole EFE qu’il s’agit d’une mesure novatrice qui s’inscrit dans une démarche créative actuelle. En effet, le parti ayant un budget restreint, ce dernier a tenté de minimiser ses coûts de campagne grâce à cette opération de Stealth Marketing. Cela a également permis de se valoriser auprès des clients des taxis madrilènes.

Les jours suivants, les taxis qui avaient accepté de promouvoir la campagne de la candidate, ont affiché des pancartes sur les portières de leurs voitures au nom de Cristina CIFUENTES. »

 

Camille BLACHE
Blache.camille@gmail.com