Accueil / Reclaim The Streets ! A La reconquête de la rue.

Reclaim The Streets ! A La reconquête de la rue.

Dans une époque caractérisée par la mondialisation, la perte de repères physiques, et l’évolution de la technologie poussant certaines personnes à vivre par procuration via Internet, la rue est devenue un espace de contestation, un lieu où les personnes voulant lutter contre ce contexte peuvent se recueillir, partager, et s’exprimer.

C’est ainsi qu’en 1994, le groupe d’action directe britannique Reclaim The Streets est apparu. À vocation contestataire, ce groupe voulait se réapproprier la rue et ainsi privatiser les espaces publics. Ses membres n’ont pas hésité à organiser un faux carambolage entre deux voitures en plein cœur d’une rue londonienne. À ce même endroit sont alors intervenus des manifestants, qui ont commencé à installer un café, un système de sonorisation, des tables et des chaises afin de, l’espace de quelques heures, se réapproprier un espace public. Cet événement donna alors naissance à un mouvement anticapitaliste qui ne cessa depuis de prendre de l’ampleur. En 1998, une fête de rue à échelle mondiale contre l’Organisation Mondiale du Commerce a eu lieu.

Ce mouvement, prônant l’abrogation des valeurs capitalistes, a convaincu ses très nombreux membres que des actions ludiques et aux aspects « carnavalesques » valent mieux qu’une confrontation physique. Symbole d’une évolution des mœurs, ce mouvement a ainsi été l’un des précurseurs de la lutte contre l’ordre économique établi, utilisant pour support ce symbole sociétal qu’est la rue, devenant ainsi un véritable mouvement politique alternatif et donnant naissance à de nombreux autres mouvements.

À travers ces différents mouvements, la rue est devenue un support à l’innovation, à la créativité et au partage d’idéaux. Les populations n’hésitent plus à descendre dans le rue pour affirmer leur volonté et diffuser les messages qui leur sont chers.

Extrait de Street Marketing, Marcel Saucet, éditions Diatéino, le 8 Octobre.

street marketing livre de marcel saucet