Accueil / Ricola s’invite à l’Opéra
ricola opera concert toux operation marketing street-marketing

Ricola s’invite à l’Opéra

La terreur de l’Opéra … Non, c’est n’est pas un fantôme, mais bel et bien la toux. Lorsque l’on veut apprécier une belle représentation, tout ce qu’on attend de la salle est le silence. C’est sans compter sur certains invités de dernière minute : les personnes malades et leurs éternuements incessants. Alors pourquoi ne pas surfer sur cette vague ? C’est ce que nous propose ici Ricola.

Ricola, la célèbre marque de bonbon Suisse se targue souvent de ses bienfaits médicinaux. Derrière ses petites pastilles au miel et aux herbes se cacheraient parfois un doux remède contre le mal de gorge. Les jeunes n’en sont peut-être pas les plus friands, lui préférant un Tic Tac, mais la marque a bel et bien son public, et celui-ci sait apprécier les subtilités de la musique classique. A l’heure de communiquer, la marque Suisse met en place une action de marketing non conventionnel qui flirte avec l’Ambush Marketing.

L’agence Jung Von Matt/Elbe a donc décidé d’investir une salle de spectacle en Allemagne, lors d’une représentation de piano, afin de mettre en place une surprise toute particulière pour ces spectateurs. En effet, au moment où la pianiste s’apprêtait à débuter sa représentation, quelqu’un s’est subitement mis à éternuer, lançant par la suite une réaction en chaîne. S’apparentant presque à un concert d’un nouveau genre, cette pluie d’éternuement a même revêtu un certain côté artistique. A la fin du subterfuge, une bannière géante Ricola a fait son apparition, nous laissant comprendre que «pour pouvoir apprécier une représentation musicale sans éternuement, il faut penser à Ricola».

Une action de marketing non conventionnel pour le moins originale de la part du géant Suisse. Elle aura en tout cas su parler à sa cible de manière surprenante. La prochaine fois, on prendra nos précautions avec Ricola.