Accueil / « Tiens’ dream is Nice in the Côte d’Azur » : un nouveau record pour le Guinness Book

« Tiens’ dream is Nice in the Côte d’Azur » : un nouveau record pour le Guinness Book

Ce week-end se tenaient les commémorations de l’Armistice du 8 mai 1945 partout en France. Zoom sur la ville de Nice, où un défilé très particulier a pris forme sur la Promenade des Anglais.

Li Jinyuan, PDG du groupe chinois Tiens a offert à 6400 salariés de son entreprise un voyage en France la semaine dernière. L’objectif de ce week-end : récompenser ses meilleurs vendeurs à l’occasion des 20 ans de l’entreprise, et au passage, battre le record du Guinness Book de la plus longue phrase humaine vue du ciel.

Ce séjour exceptionnel a débuté le 5 mai par une étape à Paris, où les salariés de l’entreprise ont pu goûter au charme de la Capitale, puis ils se sont rendus à Nice le jour des commémorations du 8 mai 1945. Les Niçois ont donc pu voir les employés de Tiens prendre place en force sur la Promenade des Anglais ce vendredi, pour établir le record sous les yeux des inspecteurs du Guinness Book avec la phrase suivante : « Tiens’ dream is Nice in the Côte d’Azur* ».

Nice

Cette opération de street marketing™ ne fût d’ailleurs pas le seul record battu durant le week-end : il s’agissait également de la plus grande délégation chinoise reçue en France.

Le grand patron s’est ensuite offert un défilé à bord d’une jeep américaine datant de la dernière guerre, pendant que ses salariés assistaient à une parade nautique et aérienne sur la Baie des Anges. La région fût à l’honneur durant ce week-end, puisque pas moins de 4760 chambres dans 79 hôtels 4 et 5 étoiles de la Côte d’Azur, de Cannes à Monaco, ont été réservées pour ce grand événement.

des_milliers_de_chinois_a_nice_2_1

Lors de son passage à Paris, M. Li Jinyuan a été reçu en milieu de semaine au Quai d’Orsay par le Ministre des Affaires Étrangères, Laurent Fabius, qui a déclaré : « Pour la France, c’est extrêmement intéressant : sur le plan culturel, sur le plan des échanges, sur le plan économique aussi. » En effet, d’après diverses sources, les retombées économiques de cet événement d’envergure sont estimées entre 13 et 20 millions d’euros.

Le tourisme étant un secteur créateur d’emploi ne pouvant être délocalisés, nous ne pouvons qu’espérer que d’autres grands patrons suivent le chemin tracé par M. Jinyuan, ou du moins que de nombreux touristes viennent eux aussi « réaliser leur rêve » dans notre beau pays.

* « Le rêve de Tiens est Nice sur la Côte d’Azur »

Maeva Hengy
maeva.hengy@orange.fr