Accueil / Une opération de Street Marketing™ « à deux balles » ?

Une opération de Street Marketing™ « à deux balles » ?

Souhaitant dénoncer la société de consommation dans laquelle nous vivons, l’association allemande Fashion Revolution a mis en place une opération de Street Marketing™ qui en a fait certainement culpabiliser plus d’un.

De nos jours, que peut-on faire avec une pièce de 2€ ?
Ronald McDonald répondrait fièrement que le nouveau McWrap est disponible dans tous les restaurants de la chaîne pour seulement 2€.

Mais l’association allemande Fashion Revolution voit une toute autre utilité à cet argent. En effet, un distributeur un peu spécial a interpellé les passants sur la place Alexanderplatz de la ville de Berlin, sur lequel on pouvait lire « T-shirt only 2€ ». Un titre accrocheur dans une société où les consommateurs sont sans cesse à la recherche de la bonne affaire. Au début, le processus d’achat est similaire à celui d’un distributeur classique, mais une fois que les individus ont inséré une pièce de 2€, leur « shopping » va prendre une tournure plus dramatique.

En effet, à ce moment là, une vidéo présentant des femmes et des enfants exploités dans des ateliers de fabrication de vêtements pour des grandes marques de la mode défile sous leurs yeux. A travers cette vidéo, l’association vise à dénoncer les conditions de travail et le salaire miséreux de ces enfants, travaillant depuis leur plus jeune âge.

Untitled

Déstabilisées voire même choquées à la vue de ces images, les personnes prennent conscience de la réalité de ce monde caché. Malheureusement, ils comprennent que le fait d’acheter ce t-shirt à 2€ reviendrait indirectement à participer à cette exploitation malsaine. Les passants se sont donc retrouvés face à un dilemme : acheter le t-shirt comme prévu ou bien faire un don de 2€ à l’association.
donate

Une opération de street marketing™ moralisatrice qui tente de sensibiliser les personnes aux pratiques dans ces pays pauvres où la main d’œuvre est bradée et où les droits du travail sont bafoués.

Découvrez les réactions des personnes confrontées à ce choix :

Chloé Leal
chloe.leal@lcaconseil.net